close
playmobil__21

Le Playmobil est devenu l’un des jouets préférés des enfants. Sa taille de 7,5 cm et son poids très léger en font un compagnon idéal. Le Playmobil est une conception assez simple ( il fallait tout de même y penser) qui favorise grandement l’imagination des gamins. Cette année, la marque allemande fête ses 40 ans… Alors petit tour d’horizon dans l’univers du jouet de construction.

playmobil__2

Playmobil fête ses 40 ans. Les premières figurines sont apparues au Salon international du jouet de Nuremberg le 2 février 1974. De nombreux acheteurs professionnels sont alors très sceptiques. Seul un grossiste néerlandais, Hermann Simon, a décelé le potentiel de la figurine de 7.5 cm composée de 7 parties en passantt une importante commande de 1 million de Deutsch Mark.  40 ans plus tard, il s’est vendu plus de 2,7 milliards de figurines dans le monde entier. Et Playmobil fait partie comme Lego des jeux incontournables et indémodables. Depuis 1976, toutes les figurines Playmobil sont produites dans l’usine de Malte. Plus de 100 millions de personnages sont fabriqués par an. 3,2 figurines Playmobil « naissent » chaque seconde contre 2,6 enfants dans le monde. Les toutes premières figurines avaient la même coupe de cheveux, devenue le signe distinctif de la marque. Avec le progrès technologique, il existe aujourd’hui 374 coupes de cheveux différentes, 839 visages et 68 barbes, soit plus de 21 millions de combinaisons possibles pour personnaliser le jouet. 3995 figurines ont été créées depuis 1974.

A l’occasion des 40 ans de la marque, Playmobil a tout spécialement lancé 4 nouveaux jeux  avec un cadeau bonus (pas Bonux) qui raviront les petits garçons et les petites filles : Tournoi des chevaliers avec canon, Brigade de pompiers avec quad, Ilot des princesses et gondole et  Cavaliers avec poneys et carriole.

C’est probablement une bonne idée de cadeau de Noël !

Tags : anniversaire playmobiljouetjouet playmobiljouet vinatgePlaymobil
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse