close
Moog-2

Il y a cinquante ans, l’ingénieur américain Robert Moog a présenté le prototype d’une machine qui allait révolutionner la musique : le synthétiseur.

C’est en 1964 à la conférence de l’Audio Engineering Society à New York que cet ingénieur très discret présenta, à travers une démonstration pratique, une machine construite par lui. Celle-ci suscita la curiosité des ses collègues, mais sans plus. À partir de ce moment, Robert Moog s’efforcera de convaincre les ingénieurs que la musique de demain passera par cette machine. Mais rien n’y fait, 4 ans plus tard il se représente à l’Audio Engineering Society à New York, et encore une fois le public reçoit sa présentation avec toujours autant de scepticisme avant qu’un son étrange sorte de cet appareil qu’on ne nomme pas encore synthétiseur ; Une musique de Bach en version électronique ! Les personnes dans la salle n’en croient pas leurs oreilles et c’est un tonnerre d’applaudissements. Moog comprend qu’il est sur la bonne voie. Cet appareil – où plutôt son appareil – est appelé « Moog » comme le nom de son créateur. Cette invention est considérée comme la plus grande invention depuis la création du saxophone. Comme vous le savez, cet instrument va être employé pour tous les genres musicaux. Moog-2

N’oublions pas que le « synthé » fut aussi employé sur la 9ème de Beethoven pour la BO du film Orange mécanique de Stanley Kubrick. Dans les années qui suivent, le « Moog » va évoluer techniquement et surtout son format va subir une cure d’amaigrissement et devenir ainsi « portable ». Tous les artistes pop vont l’adopter, comme les Pink Floyd, Brian Eno, David Bowie et Jean Michel Jarre entre autres. Le genre disco s’emparera aussi de cet instrument avec un Giorgio Moroder aux commandes. Aujourd’hui, il est incontournable pour toutes productions musicales dignes de ce nom. Rendons hommage à son créateur : Robert Arthur « Bob » Moog, pionnier américain de la musique électronique est mieux connu comme l’inventeur du synthétiseur Moog.

Tags : moogmoog vintagemusique éléctroniquesynthétiseur
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse