close
EARHART

Cette chanson tirée du magnifique album HEJIRA sorti en 1976 est une ode inspirée par la célèbre aviatrice américaine Amelia Earhart, disparue dans l’océan pacifique en juillet 1937 lors de sa tentative de tour du monde. Elle avait été en 1928 la première femme à avoir traversé l’océan atlantique en avion.

EARHART
Amelia Earhart

 

Joni Mitchell nous livre ici une chanson rêveuse qu’elle composa, comme le reste de l’album, lors d’un voyage effectué en voiture du Maine, état frontière avec le Canada d’où elle est originaire, à l’Est des Etats Unis, jusqu’à Los Angeles – Californie. Nimbée de sonorités aériennes délivrées, comme souvent chez Mme Mitchell par des guitares accordées en open tuning, sa voix magique toute-en puissance retenue nous berce de métaphores liées à la solitude du voyage, mais aussi au besoin d’indépendance.

Extraits :

Le ciel l’a avalé, ou la mer

Comme moi elle rêvait de voler comme Icare

Sur ces beaux bras inutiles

Amelia…c’était juste une fausse alarme

A écouter très fort au casque, les yeux fermés en essayant de capturer par la vitre baissée, l’odeur de la route surchauffée et le parfum de la poussière du désert… I was driving across the burning désert…

Bon voyage

 

Tags : Amelia Earhartchanson du jourHEJIRAJoni MitchellVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse