close
The crowd at Richie Havens’ Woodstock-opening set on Aug. 15, 1969.

C’était le 15 août 1969. Il s’est passé 45 ans depuis le  concert historique de Woodstock. Plus de 400.000 personnes, hommes, femmes et enfants sont arrivés des quatre coins des États-Unis pour écouter pendant 3 jours de la musique dans la paisible campagne de l’état de New York. L’idée originale est le fruit de Michael Lang et Artie Kornfeld, deux hippies qui veulent faire un festival de musique et rassembler les plus grands noms de la scène rock. Grâce  à une annonce parue dans le New York Times, les deux amis rencontrent John Roberts et Joel Rosenman qui financeront la folle entreprise. le 15 Août 1969  des personnes par milliers sont descendues dans les rues de la ville de Bethel et le plus grand festival rock de tous les temps  commencera seulement avec une heure de retard. Le premier à monter sur scène fut Richie Havens qui remplaça au pied levé le groupe Sweetwater, pris dans les embouteillages de 15km.  SIMPLEMENT HISTORIQUE !

The crowd at Richie Havens' Woodstock-opening set on Aug. 15, 1969.

Pour la petite histoire :

Prévu pour 50 000 spectateurs, le festival en a accueilli plus de 400 000

On a enregistré deux naissances :  2 garçons nommés Bob et Dylan.

3 personnes ont dû soutenir Janis Joplin pour la monter sur scène . Elle était extrêmement épuisée (mélange héroïne, Téquila et  Vodka)  : Heureusement, sa voix et le contact avec le public sont restés intacts.

Les groupes qui ont refusé de venir jouer et qui s’en mordent aujourd’hui encore les doigts (du moins pour les vivants) : The Beatles, The Doors, Led Zeppelin, Jethro Tull, The Moody Blues, The Byrds, Dylan, et Frank Zappa.

Crédit photos : Getty image

Tags : anniversairefestival rockmusiqueWoodstock
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse