close

Paris Texas, l’œuvre de Wim Wenders revient sur les écrans en version remasterisée et numérisée

original_692038

Une belle salle climatisée, un film culte remasterisé défile  sur l’écran et c’est le  long voyage vers PARIS-TEXAS

original_692038

Paris Texas, l’œuvre de Wim Wenders revient sur les écrans en version remasterisée et numérisée. Encore un film à découvrir ou à redécouvrir. Palme d’or à Cannes en 1984, Paris Texas reçoit un accueil énorme avec de nombreux prix à la clef. Le réalisateur allemand aura beaucoup de mal à s’en remettre. C’est une belle occasion de retrouver Nastassja Kinski, 23 ans à peine, avec déjà 12 films à son actif et un acteur rare comme Harry Dean Stanton toujours plein de justesse. Paris Texas souvent perçue comme le film le plus américain de Wenders est une nouvelle pièce à l’édifice cinéma. Pour certains c’est le plus beau et le plus émouvant film de ces vingt dernières années. Alors pour son trentième anniversaire, n’hésitez pas à souffler ses bougies dans une salle obscure bien fraîche.

paris-texas-1984-07-g

Le sujet : Frontière mexicaine. Après avoir disparu pendant quatre années, Travis émerge du désert pour réapparaître dans la vie de son frère Walt, qui le croyait mort et a élevé son fils Hunter depuis sa dispariion. Travis a tout oublié et va lentement reprendre possession de son passé et redécouvrir son fils. Il décide alors, en sa compagnie, de retrouver Jane, sa femme.

Film : Paris Texas (1984)

Réalisateur : Wim Wenders

Interprétation: Harry Dean Stanton, Nastassja Kinski, Dean Stockwell , Aurore Clément et Hunter Carson

Musique: Ry Cooder

Durée: 2h27

Tags : cinémafilm culteHarry Dean StantonNastassja KinskiParis TexasVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse