close
94956760_o-691×844

Le film mythique Casablanca réalisé par Michael Curtiz (1942) sera à l’honneur en novembre 2014. Non pas que le film subira une restauration numérisée mais bien pour autre chose. On connaît bien les principaux protagonistes de cette œuvre mais on oublie souvent qu’un objet, ou plutôt un meuble sur roulette, fait mieux que de la figuration. Le meuble en question est un piano qui a lui seul recèle beaucoup de souvenirs du couple Bergman/Bogart.

94956760_o

Il a au moins deux scènes cultes dans ce film à propos du piano. La première :  Ilsa, interprétée par Ingrid Bergman, demande à Sam (Dooley Wilson) de lui jouer « As time goes by », la chanson qui lui rappelle son amour pour Rick (Humphrey Bogart).  La deuxième, je la garde sinon  je divulgue la fin de Casablanca.

Bon, revenons à l’événement : le 24 novembre prochain, vous serez peut-être le nouveau propriétaire du piano utilisé pour cette séquence… Le piano du célèbre film « Casablanca », avec Ingrid Bergman et Humphrey Bogart, sera mis aux enchères à New York.

immagine_casablanca_27078

Les enchères seront organisées par la maison Bonhams et Turner Classic Movies. Les portes du « Rick’s Café Américain », le cabaret dans lequel Ingrid Bergman demande à Humphrey Bogart d’aider son mari à fuir, seront également en vente, tout comme des notes de tournage et des photos dédicacées. Selon Bonhams, le piano pourrait partir pour au moins un million de dollars. Il avait été vendu pour la dernière fois en 2012 à 602 500 dollars.

Pour tout ceux qui n’ont pas vu le film, j’aimerais être à votre place, découvrir aujourd’hui Casablanca c’est entrer par la grande porte au cinéma. Ce film est à la hauteur de sa réputation : génial.

Image: FILE PHOTO: 70 Years Since The Casablanca World Premiere Casablanca

L’histoire en quelques mots : A Casablanca, pendant la Seconde Guerre mondiale, le night-club le plus couru de la ville est tenu par Rick Blaine, un Américain aigri en exil. Mais l’établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer les papiers nécessaires pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer un soir le dissident politique Victor Laszlo et son épouse Ilsa, quelle n’est pas sa surprise de retrouver dans ces circonstances le grand amour de sa vie…

États-Unis – 1h42 – Drame

Sortie le 26 novembre 1942

Réalisateur : Michael Curtiz

Scénaristes : Murray Burnett, Joan Alison, Julius J. Epstein, Philip G. Epstein et Howard Koch

Producteurs : Charles K. Feldman / Musique : Alex North

Distribution : HUMPHREY BOGART-  INGRID BERGMAN –  CLAUDE RAINS  – PETER LORRE

Tags : bergmanbogartCASABLANCAcinémaMichael CurtizRick's cafévente aux enchèresVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse