close
mini0-560×456

La mini jupe a 50 ans ; cette dame qui sera toujours à mes yeux une demoiselle aura fait discourir, papoter et même saliver derrière elle. C’est un sujet porté par les femmes mais qui plait aux hommes. En 1964, une jeune couturière anglaise, Mary Quant, propose sa propre révolution en raccourcissant les jupes. Celles-ci se porteront désormais bien plus courtes qu’a l’accoutumé, bien au dessus du genou. L’image de la femme apprêtée des années 1950, aux formes très dessinées, s’estompe.

 

mini0-560x456

Mais avouons-le : plus qu’une jupe raccourcie, c’est un symbole de contestation et pour certains, c’est la consternation. N’oublions pas qu’à cette époque, tout est remis en cause, chacun y va de ses revendications, la parole sort enfin dehors, les mots atteignent et touchent les sommités. Les jeunes veulent absolument se démarquer de leurs parents. Ils sont en opposition aux interdits bourgeois et à la pudibonderie s’ajoute un désir d’émancipation de la femme. Les armoires à fringues prennent un coup de chaud, le vestiaire est à changer, arrogance et agressivité sont les maîtres mots de ce nouveau placard. Tout est Mini ; même jacques Dutronc s’en mêle.

twiggy__49_

Tout est court, mini jupe, mini short et la coupe de cheveux aussi pour les femmes. En France, certains symboles féminins n’hésitent pas à porter la mini jupe, un tantinet vulgaire pour certains, un tantinet sexy pour d’autres ; la mini jupe ne laisse pas indifférent.

 1204513_205880-jane-fonda-tout-sourire-et-toute-en-637x0-3

Le sujet me demande de faire court alors, pour la conclusion, je vous propose quelques opinions sur la mini jupe :

«Il n’y a rien de tel qu’une mini jupe pour me faire perdre la mémoire d’un visage », disait le comédien Jean Piat

Coco Chanel trouve la mini jupe ridicule

Roland Barthes la qualifie de construction parfaite

Le Ministre de l’Education Nationale, Christian Fouchet, la juge déplacée « dans les lycées « 

La définition d’un discours par le préfet Gandouin « Un discours doit être comme une mini-jupe, suffisamment long pour couvrir le sujet, mais suffisamment court pour retenir l’attention »

 

Tags : 50 ansanniversaireMary QuantMinimini jupeVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse