close
6a00e008dca1f0883401a3fd1bbc35970b-500wi

Et bien oui je reviens avec le Brésil il aura été un peu notre fil rouge ces derniers temps. Si ce pays est pour certains la patrie du foot, il est aussi celui de la Bossa et en matière de bossa, je vous propose à mon goût ce qui se fait de mieux… Lisez plutôt.

Astrud Gilberto - Stan Getz
Astrud Gilberto – Stan Getz

Été 1962. Rio de Janeiro. Au bar Veloso, à un bloc de la plage de Ipanema, deux amis compositeurs Antonio Carlos Jobim et le poète Vinícius de Moraes boivent une bière Brahma et méditent sur leur dernière collaboration. Le duo d’artistes aime beaucoup cet endroit mais pas que pour la bière. Ils avouent aussi que c’est un lieu où il est bon d’observer les filles. Bien que les deux hommes soient mariés, l’abstinence des yeux sur les corps féminins, ils ne connaissent pas. Mais leurs yeux à chaque fois se détournent sur une fille du quartier nommé Helo (Heloisa Eneida Menezes Pais Pinto). Elle a dix-huit ans, c’est une native de Rio. Elle est grande et bronzée, avec des yeux vert émeraude et de longs cheveux ondulés foncés. Ils observent ses allées et venues vers la plage. Elle a une façon de marcher que Moraes qualifie de «poésie pure» waouh. Tellement inspirés par cette étudiante, La légende veut que Jobim et de Moraes aient écrit « The Girl from Ipanema » (« Garota de Ipanema »), sur ​​les serviettes du bar. C’est une belle histoire, mais ça reste une légende.

Joao gilberto - jobim
Joao gilberto – Carlos Jobim

Alors que Helo a inspiré la chanson, c’est un autre Carioca, Astrud Gilberto, qui susurrera la chanson avec sa voix enfant douce dépourvue de vibrato associée à des manières Singerly et qui deviendra une des plus belles chansons jamais entendues. Astrud était l’épouse de la grande vedette de la chanson brésilienne João Gilberto qui lui interprète les paroles en portugais. « The Girl from Ipanema » écrit en 1962 par Antonio Carlos Jobim avec des paroles de Vinicius de Moraes en portugais et en anglais par Norman Gimbel a été enregistrée par Astrud Gilberto, João Gilberto et Stan Getz en Mars 1963.

2267770161_4ba0f9357c

« The Girl From Ipanema » est devenu le deuxième titre le plus enregistré de l’histoire, juste derrière « Yesterday. » De nombreux artistes l’ont intégré dans leur répertoire et il est devenu le cliché ultime de la musique d’ascenseur. Helo Pinheiro (son nom de femme mariée) a connu la célébrité à l’échelle nationale, comme Pelé elle est devenue ambassadrice de bonne volonté du Brésil. En 1987, elle a posé nue pour Playboy. En 2001, Helo a ouvert le Girl From Ipanema boutique de vêtements dans un centre commercial de Rio.

« The Girl from Ipanema » (« Garota de Ipanema »), c’est 4 minutes de magie qui s’installe pour l’éternité

Tags : Antonio Carlos JobimAstrud GilbertobossachansonJoão Gilbertostan getzThe girl from IpanemaVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse