close

Habitat 1964 "un paradis so vintage" aux Puces de Saint-Ouen

espace-vintage-habitat-habitat-1964-5-635×422

Un Espace Vintage de 300m² au cœur des Puces de Saint-Ouen (en lisière de Paris), à deux pas des marchés Serpette, Dauphine et Biron, dédié à l’achat et la revente des articles de la marque Habitat.

espace-vintage-habitat-habitat-1964-5

Quoi de plus pertinent que d’aller s’installer au sein de la plus grande concentration de brocanteurs et d’antiquaires du monde ? Le principe d’Habitat 1964, c’est un stand qui propose des produits originaux et qui datent de leur époque de création. L’entrepôt de 300 m2 est dédié aux anciennes collections d’Habitat. Le stand est susceptible de vous proposer des meubles uniques et des pièces rares sorties tout droit des années 60/70. Mais le lieu vous propose même de racheter vos objets ou meubles estampillés Habitat. Et si vous n’êtes pas comblés, Habitat 1964 s’est associé à des antiquaires illustres pour former un « village vintage » de 25 000 m².

IMG_4884

Au milieu de cette concentration vous avez la garantie de pouvoir chiner et de trouver des trésors comme des  meubles d’époques, du mobilier contemporain et autres vêtements haute couture vintage. En cette période de grande chaleur, une buvette juste à l’entrée saura vous rafraichir et même vous proposer une pause déjeuner.

Habitat 1964 c’est une adresse originale pour découvrir et redécouvrir les collections du magasin de meubles britannique.

Pratique : L’espace vintage Habitat 1964 et son « village vintage » au 77-81 rue des Rosiers à Saint-Ouen 93 400, tous les samedis et dimanches de 10h à 18h.

habitat1964.com

 

Tags : habitatHabitat 1964les pucesmeublesVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse