close
Brando23

Voici une galerie de photos que nous avons reçu à la rédaction. Elle représente une légende du cinéma ou probablement la légende. Il me semblait intéressant de les partager avec vous. Pas longtemps mais un peu plus qu’un Snapchat.

Quelques clichés de Marlon Brando à la ville et à l’écran avec et ou sans femme, propre ou amoché. Je vous laisse avec la star  ça vaut mieux que tous les discours.

Brando23
un tramway nommé Désir

Un dernier mot, si il fallait choisir un film avec Brando, probablement La Vengeance aux deux visages (One-Eyed Jacks 1961) le seul film réalisé par Marlon Brando. Bien entendu j’aurai pu choisir L’homme à la peau de serpent, le parrain, Apocalypse now, sur les quais, un tramway nommé Désir, La poursuite impitoyable, ou Reflet dans un oeil d’or.

La vengeance au deux visage
La vengeance au deux visage

Il vrai que tous ces films pèsent très lourds sur la balance, chacun avec de vrais thème de société toujours autour d’un personnage ambigu. On pourrait s’éterniser longtemps, refaire le monde autour de chaque figure…

Sur les quais
Sur les quais

Mais pourquoi  La Vengeance aux deux visages?  Qui au départ devait être réalisé par Stanley Kubrick. On est sur un thème récurent, un grand classique de la vie qu’est l’amitié, l’abandon et la vengeance… Croyez moi Oedipe n’est pas très loin dans ce western.Mais pourquoi encore ? Brando est magnifique, maniéré, joueur et arrogant comme lui seul sait faire . Encore une dernière, avez-vous déjà vu un western qui se déroule au bord de la mer ? Et vous quel est votre Brando préféré ? Maintenant c’est promis je vous laisse avec la star.

Brando6

Grand merci à notre chère lectrice pour ces clichés

 

 

 

Tags : cinémafilmle parrainMarlon Brandosur les quaisVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse