close
33f3t3b

Mais quel est ce prénom qu’on entend à longueur de journée en boucle sur les radios ? A priori, un vieux prénom mais on n’ose pas y croire. Au départ difficilement audible, les paroles que dilue cette chanson nous concernent tous puisqu’elles parlent de sexe. Le sexe ça vous parle ? ben oui !

33f3t3b

A la télé le clip lui aussi tourne en boucle, et là je regarde, j’observe… La chanson est portée par un superbe clip osé pour surprendre, assez fou pour accrocher et assez créatif pour marquer. Touché je coule ! Cette chanson aux paroles sulfureuses, qui restera cinq semaines d’affilée numéro un du Top 50, va réveiller la conscience et l’inconscience chez le genre humain et croyez moi ça fait du bien. Le clip n’en est pas moins provocateur et très érotique. Guesch Patti  habillée d’un tailleur bien strict puis d’un cuir et de bas résilles est toute en suggestion. Chacun ira de sa propre définition à propos des paroles énoncées, notre imaginaire enfin travaille et s’émerveille. Arrêt sur image. Je ne sais pas si c’était bien de se prénommer Étienne pendant cette période. Ma fois, pourquoi pas ! Guesch Patti fait une entrée sensationnelle et tout en diable dans la pop. En 1987, sa chanson Etienne fait l’effet d’une bombe.

Coté business, c’est pas mal du tout : 700 000 exemplaires vendus en France et 800 000 à l’étranger. Elle obtient aussi une Victoire de la musique en 1988 dans la catégorie « révélation féminine de l’année »

Qui est Guesch Patti ? Elle débute comme petit rat à l’Opéra de Paris dès l’âge de 9 ans. Elle poursuivra sa carrière de danseuse en
travaillant avec les plus grands : Anne Béranger, Carolyn Carlson, Joseph Russillo, et Pina Bausch, Karlheinz Stockhausen et Sylvano Bussotti) pour finir danseuse étoile à la Scala de Milan. Vous voyez c’est du « lourd » et surtout très professionnel.

Alors laissons-nous rallumer par la belle Patti:

Etienne Étienne Oh ! Tiens-le bien

Baisers salés salis

Tombés le long du lit de l’inédit

Il aime à la folie

Au ralenti je soulève les interdits

Oh ! …

Tags : chansondanseetienneGuesch PattiVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse