close
dennis-hopper-1001-we02-e1403863915962

Dennis Hopper: The Lost Album – Vintage Prints des années 60/70

dennis-hopper-1001-we02-e1403863915962

D’abord connu en tant qu’acteur de cinéma avec plus de 150 films à son actif, Dennis Hopper a joué avec les plus grands comme James Dean, Paul Newman ou bien Marlon Brando. Personne n’a oublié son film culte Easy Rider qui lui valut un prix spécial à Cannes en 1969. Si on ne devait citer que quelques films, alors accrochez vous : La fureur de vivre, Géant, Luke la main froide, Apocalypse now, Rusty James, Osterman week end, Blue velvet et True romance pour ne citer qu’eux.

hopper8-NOREUSE

Mais aujourd’hui, je vous invite à le découvrir sous un angle pour lequel il a toujours œuvré : la Photographie avec un grand P. S’il y a quelqu’un qui voulait être pris au sérieux en tant que photographe et rester en tant que tel, c’est bien Dennis Hopper. Marin Hopper, sa fille, a souligné que, malgré sa renommée et la fortune recueillie en tant qu’acteur, « il voulait qu’on se souvienne de lui comme un photographe ». « Je ne sais pas si les gens comprennent comment la photographie a été importante pour lui ».

cen3ykwd4cxxutzdt4g1

Si pendant vos vacances, un week end à Londres vous tente, n’hésitez pas à vous rendre à la Royal Academy of Art afin de voir l’exposition « Dennis Hopper : The Lost Album ». L’exposition comprend plus de 400 photographies prises entre 1961 et 1967 par l’acteur/photographe. Ces photographies originales ont été sélectionnées par Hopper pour sa première exposition de photographies à Fort Worth au Texas Art Center en 1970. Les tirages ont été redécouverts après sa mort il y a quatre ans.

owkreoneyhko7uu8aidb

L’enfant terrible du cinéma américain a été encouragé à prendre des photographies de James Dean quand ils ont travaillé ensemble sur le tournage de la fureur de vivre en 1955 et Géant en 1956. Selon le conservateur Petra Giloy-Hirtz, Hopper a tiré plus de 18 000 photos dans sa vie, consacrées au mouvement des droits civiques, à la période hippies, aux motards hells angels, à d’autres acteurs et amis tels que Jane Fonda et Paul Newman, et à des artistes tels que Andy Warhol, Roy Lichtenstein et David Hockney.

qdjbsprkfzdaggg3a7zy

La photographie de Hopper capture puissamment la culture et la vie américaine dans les années 1960, une décennie de progrès, la violence et l’énorme bouleversement. Dennis Hopper était l’incarnation de la contre-culture américaine dans les années 60 . A voir absolument.

: Dennis Hopper: The Lost Album, Royal  Academy, Burlington House
Piccadilly
London W1J 0BD –

Quand : du 26 juin au 19 octobre 2014.

 

Tags : Dennis HopperLondonphotoRoyal AcademyThe Lost AlbumVintage Prints
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse