close

La «Santa Maria» de Christophe Colomb retrouvée !

5844329.image_

A la rédaction, nous nous sommes posés la question : On en parle ou pas ? Notre ligne éditoriale est simple… Le passé a de l’avenir, c’est clair. Jusque là, tout va bien. Mais qu’on se l’avoue, nous nous limitons à certaines périodes du passé, logiquement pour être cohérent au phénomène Vintage, nous ne devrions pas traiter des sujets avant les années 50. Mais, oui il y a un grand Mais, surtout lorsque des sujets nous semblent hors normes où j’estime qu’on doit prendre la parole de façon exceptionnelle et surtout en gardant toute l’humilité qui nous caractérise. Le sujet que je souhaite aborder date de 1492 et ça nous revient à la « gueule » aujourd’hui… On est d’accord : le passé a de l’avenir. C’est clair, ce n’est pas tout à fait vintage mais cela nous titille de ne pas échanger avec vous de la découverte du bateau de Christophe Colomb, la Santa Maria. Alors je vous la pose la question : On dépasse les bornes ou plutôt les nœuds marins ?

5844329.image

Je cite « The Independent » : Une équipe d’archéologues a fait cette découverte le long de la côte nord d’Haïti. Pour une découverte cela en est une. Et là ce n’est pas Christophe qui l’a fait 😉 « Toutes les preuves géographiques, la topographie sous-marine et les preuves archéologiques tendent à confirmer qu’il s’agit bien du célèbre navire amiral de Colomb, la Santa Maria », indique Barry Clifford qui a mené l’expédition archéologique sur le site. Le même Barry Clifford se dit convaincu que la sortie de l’eau de l’épave apportera la première preuve archéologique marine de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Bon alors, on en parle ou pas ?

Tags : AMÉRIQUEChristophe ColombSanta MariaVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse