close
31_cat_stevens_gq_9may11_rex_b-635×385

« Father and Son » est une chanson écrite et interprétée par Cat Stevens, parue en 1970 sur l’album Tea for the Tillerman. La première fois que j’ai écouté « Father and son », c’était en 4ème en cours d’anglais. La mélodie et la voix vous obligent à vouloir comprendre le texte ; la prof savait y faire. Cette chanson reflète parfaitement un scénario intemporel d’adolescents et de leurs parents. Cat Stevens affiche une sensibilité exceptionnelle pour les mots, même dans les silences. Mais encore une fois, chacun peut se faire sa propre interprétation tant ce texte reste ouvert.

31_cat_stevens_gq_9may11_rex_b

Après une carrière couronnée de succès à la fin des années 1960 et au début des années 1970 avec les inoubliables Lady D’Arbanville ou Wild World. Cat Stevens s’est retiré pour se consacrer à la religion sous le nom de «Yusuf Islam». Il se considère comme un activiste de la paix. Aujourd’hui, le chanteur préfère qu’on l’appelle Yusuf car il prétend être plus connu sous ce prénom que Cat.

Pour la petite histoire qui fera la grande histoire : « Father and son » serait la première chanson à avoir été convertie au format numérique. Ainsi, sans réellement le savoir, Cat Stevens/ Yusuf Islam a été un artisan de cette révolution.

Tags : cat stevenschansonFather and SonmusiqueVintageYusuf Islam
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse