close
20_years_0-635×357

Si un beau matin, vous recevez par courrier une rédaction que vous avez rédigée il y a 20 ans dont le sujet est : définition idéale de votre situation dans 20 ans, quelle sera votre réaction ? Avez-vous prédit votre avenir ?  Quel degré de décalage avec votre réalité 20 ans plus tard ? Et bien lisez la suite :

20_years_0

Bruce FARRER  est depuis 2002 enseignant canadien à la retraite. En 1961, ce professeur a  demandé à ses élèves une rédaction d’une dizaine de pages dont le sujet était d’imaginer leur situation professionnelle, familiale, géographique etc. À cette époque, les étudiants avaient une quinzaine d’années. Mais la mission de ce professeur ne s’arrête pas là. Il se fixe comme devoir d’envoyer une vingtaine d’années plus tard la dissertation, qu’il avait gardée soigneusement, à chaque élève.

D’après Bruce FARRER, il a réussit à envoyer entre 80% et 90% des dissertations, en fonction des élèves retrouvés. Il nous avoue que certains étudiants entre temps étaient décédés.

letters-1.jpg

Le témoignage de certains élèves nous révèle qu’ils se souvenaient du devoir mais pas du contenu. Pour d’autres, l’exercice fut très intimidant ; se projeter 20 ans en avant n’est pas la chose la plus facile, même à cette époque. C’est à partir de 1977 que cette demande aux élèves fut effectuée de façon récurrente par ce professeur particulier, surnommé  « le professeur détective ».

« Tenez le plus fou dans cette histoire, c’est que pour certains, la projection rédigée a été respectée presque à la lettre. Des projets a priori improbables, comme cet élève,  fan du groupe suédois ABBA, qui rêvait de vivre en suède et d’épouser une suédoise, se sont réalisés 20 ans plus tard.

scott-fulton

Aujourd’hui âgé de 72 ans, Bruce FARRER, annonce qu’il a encore 700 rédactions à envoyer pendant les 12 prochaines années. Je suis devenu un enseignant détective, et j’ai un grand sentiment de satisfaction lorsque je retrouve un de mes élèves. Farrer avoue que c’est beaucoup de travail pour retrouver les auteurs, mais il a fait une promesse.

L’enseignant reçoit un flot constant de demandes d’amis Facebook d’anciens étudiants qui cherchent à se reconnecter et d’autres qui ont reçu leurs lettres.

Témoignage d ‘une élève « D’autres ont partagé publiquement, sur Facebook, ce qu’ils ont trouvé dans leurs messages du passé. C’est toujours intéressant de lire le contenu et de voir ce qu’ils sont devenus.»

Toc ! toc !  Oups, c’est le facteur.

Le passé a de l’avenir,  c’est la maxime de monsieurvintage 

 

Tags : 20 ans20 ans aprèsbruce farrerenseignantface bookprofesseurVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse