close

MINI une mode qui dure.

images
mini 2
Mini avec portes à charnières

Who was the first?

Peut-on dire que la mode du néo rétro ou du vintage (automobile)  soit partie de ce modèle mythique, qu’est la MINI ? Qui a tiré le premier ? Qui avait les yeux révolver ? Qui avait le regard qui tue ? Celui qui a tiré le premier, c’est Volkswagen avec la NEW BEETLE en 1998, mais celui qui a dégainé et qui a fait mouche c’est la MINI en 2001.

mini traveller
Un break façon Mini

Nous sommes en 1956. La Crise de Suez oblige British Motor Corporation (BMC) à réfléchir à la conception d’une petite automobile économique. L’ingénieur Alec ISSIGONIS a une idée géniale : il propose une auto à l ‘architecture qui fera école. Cette MINI est dévoilée en 1959 sous le nom de AUSTIN SEVEN. Les roues aux quatre coins et les suspensions à cônes caoutchouc  conditionnent un confort plus que précaire mais offrent un comportement routier de karting qui fera et augmentera la réputation de la MINI durant ses 40 ans d’existence. Elle assoit sa notoriété à travers la compétition, surtout en rallye…La MINI devient un mythe.  Bon, je crois qu’on n’aura jamais été aussi bref dans la présentation d’un mythe, mais pour la MINI, quoi de plus normal. Rolland BARTHES fait bien mieux que moi à propos de son ouvrage « MYTHOLOGIE » que je vous recommande.

Une vrai MINIimages-4

Nous sommes en 2001, passé sous contrôle de la marque allemande BMW depuis 1994, le constructeur bavarois crée la marque MINI.  Il nous propose une version moderne du modèle légendaire encore très présent dans notre esprit. Le tour de force est réussi, sa silhouette est craquante et surtout, c’est toujours une MINI qui se conduit comme un karting (ADN sauvegardée). Elle produit un enthousiasme sans borne et incroyable. Ce n’est pas une copie, c’est une vraie MINI… moderne.

C’est une MINI plus longue, plus large et plus lourde. Ce surpassement obligatoire ne saute pas aux yeux et ne fait pas défaut tant le designer a été inspiré par cette légende. Exercice de style réussi. Capital sympathie maintenu.

 Démarrage sur les chapeaux de roue.

Unknown
Mini Clubman

Dès son lancementen 2001, la nouvelle MINI s’avère un succès qui ne se dément pas jusqu’à maintenant.

images-3
Mini Paceman

Pari réussi…

Je crois que cette chronique autour de la MINI est la quintessence du vintage automobile. C’est mieux qu’une renaissance. Ils ont réussi à répondre à une vraieproblématique économique en réutilisant ce qui existait déjà, tout en créant une niche qui n’existait pas ; la petite voiture de luxe. MINI arrive avec une stratégie de luxe où la taille n’a aucun lien avec le prix. C’est même le contraire. (Rappelez-vous : à la base le concept MINI était une petite voiture économique)

Le constructeur allemand a su redoubler d’effort afin de communiquer dans les règles de l’art à propos de leur nouvelle marque MINI. Il vend de l’émotion (ok), une histoire (déjà), un mythe (aussi)… Alors que la voiture est à peine née, elle a déjà 40 ans d’histoire et flirte avec la légende comme une icône. . Et bien je dis bravo ! MINI est devenu un produit «life style» et de luxe. Homme, femme et enfant : On se lève pour la MINI ! Ce n’était pas gagné, au regard d’une certaine concurrence dite vintage.

 

Tags : iconeMinimytheVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse