close
images

images

Vintage attitude !

Lorsqu’en 2000, la marque américaine, Chrysler, décide de lancer sur le marché automobile, le PT CRUISER, c’est un vrai pavé dans la mare qu’elle jette.  Plutôt habitué au classicisme, Chrysler innove avec l’histoire américaine. Les années 2000 battent le plein avec la mode vintage, néo rétro , VOLKSWAGEN avec la NEW BEETLE, MINI avec la MINI et bien d’autres encore. Le modèle PT CRUISER est très inspiré des PLYMOUTH d’avant guerre (pour ma part elle me fait penser à la PEUGEOT 203 BOULANGÈRE), sa ligne est en décalage total avec la production oh combien sage et posée. J’avoue que je suis tombé sous le charme ! Sa ligne extravertie et vulnérable (quoique largement inspirée), l’exotisme dégagé et ce faux aspect monospace, son allure hot rod des années 30 et avec son imposante calandre  me fit craqué. C’était presque un véhicule custom d’origine. Cet engin est la preuve qu’il est possible de concevoir des autos sympas et originales non dépourvues de caractère.

Sur la route, effet garanti… c’est l’Amérique !

La fascination pour les concepts américains opère toujours, C’est en tout cas l’enseignement qui résulte du test de la rue passé au PT Cruiser. L’engin oblige toutes les têtes à se retourner sur lui comme pour une première fois.

Coté mécanique c’est du lourd !

D’abord proposé en version essence plutôt gloutonne, le PT Cruiser reçoit une motorisation diesel du catalogue Mercedes. Jugez plutôt : sa puissance commande 121 ch, et son couple revendique une valeur maxi de 30,6 mkg sur la plage allant de 1 600 à 2 600 tr/mn. Le bloc germanique lui va comme un gant. Economie et agrément de conduite assurés.

À l’intérieur c’est plutôt étroit que Détroitimages-1

La vie à bord, elle souffre d’une ergonomie insouciante. Les compteurs kilométrique et journalier sont masqués dans la majorité des réglages du volant ; une minuscule boîte à gants ; une position de conduite très aléatoire …et des petits détails qui, à la longue, deviennent « crazy » ou bien « funny » as you want. Mais le PT offre tout de même un niveau de confort convenable, compatible avec de longs trajets.

Braquage interdit ! Il faut s’y prendre  presque à deux fois si vous souhaitez négocier un virage sous la barre des 90°. Alors, la marche arrière devient un ami dont on ne se sépare jamais. Presque son meilleur ami.

images-3
PT CRUISER VERSION WOODY

Alors, vous allez me dire, quel intérêt cette auto ? C’est simple : elle vous propose un style très original et exotique qui peut aller de pair avec un agrément d’utilisation digne des productions les plus modernes. Elle vous permet de rouler décalé et aujourd’hui, ce n’est pas un luxe mais pour cela, il faudra vous tourner vers le marché de l’occasion. C’est à dire pour pas cher, vous voyez, même le prix sera vintage.

 

Tags : AMÉRIQUECHRYSLERPT CRUISERVintageVOITURE
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse